Statuts
Contact
Logos
Débuter en compétition
Pilote
Palmarès
Sponsors
Calendrier
Saison 2008
Saison 2007
Saison 2006
Saison 2005
Saison 2004
Historique
Contact
Saison 2002
Saison 2003

Qualification Saint Laurent de Mûre, 25-26 mars 2006

Envoyez un message d'encouragement à Nicolas Poudevigne et à sa famille
Aller Nico on est tous avec toi.

Photo by Blitz

Avant de commencer ce compte rendu, une explication de l'organisation du championnat d France est nécessaire. Nous avons finallement compris en arrivant sur place que la manche de Saint Laurent de mure n'était pas une course mais une qualification pour le championnat de France Prestige et Open. Les 48 premiers se sont qualifiés pour le Prestige (24 en 450 et 24 en 650) et les 26 suivants se qualifiaient pour l'open (450 et 650 réunis), pour 200 concurrents (100 en 450 et 100 en 650). Pas simple. Donc ce WE se déroule de la façon suivante : les pilotes sont répartis dans 3 séries de 33-34 pilotes On commence par 1 essai libre, 1 essai chrono, 1 course de Qualification (les 15 premiers qualifiés pour le Prestige, les 5 premiers de chaque série), 1 repêchage (les 6 premier qualifiés en Prestige, les 2 premiers de chaque série) et un super repêchage (les 3 premiers qualifiés en Prestige, les premiers de chaque série). Le nouveau format de "course" des prochaines manches est fait pour rendre le championnat plus prestigieux qu'il ne l'était. Mais après le retrait officiel de la marque KTM, le manque de gros teams francais, de nombreux de très bons pilotes ont été engagés par des teams étrangers. Ces derniers demandent à leurs pilotes de rouler dans le championnat national d'origine du team. C'est pourquoi VDB, Nicolas Poudevigne et Boris Chambon vont rouler en championnat d'Italie.

 

Les fortes pluies du vendredi ne nous ont par permis d'utiliser la partie terre pendant les essais libres. Que du bitume, c'est bonheur en slick! De superbes courbes prises à toc. Je me sens à l'aise et les meilleurs ne sont pas trop loin devant. Ca promet!

 

La partie terre est ouverte pour les essais chronos. Elle est meuble et très humide. Les motos laissent de grosses ornières dont il est difficile de s'extraire en slicks non retaillés. Je pars pour la séance, confiant. C'est la misère dans la terre, je suis à l'arrêt. La sortie de la terre c'est pas mieux. Les pneus sont recouverts de boue sur toute la surface, alors forcément, c'est holliday on mud. Je me prend trois chutes de l'avant pendant la séance. Ca ne met pas en confiance. La boue sur le pneu ca change tout. Résulat, j'assure pour faire au moins un tour sans tomber afin d'avoir un temps et je suis à l'arrêt : 1'40, 29ième temps sur les 32 de ma séance, je me retrouve en dernière ligne pour la qualification. Pas glorieux!

Le lendemain matin, départ de la qualif. Comme d'hab, super départ, je me retrouve dans la roue de Lilian parti 2 lignes devant moi. On évite un pilote qui chute en coupant par l'herbe et c'est parti!! 2ième tour, le 69 me double, il prend 2 longueurs d'avance. On arrive fond de 4 dans la partie terre, normal quoi, et il chute devant moi. J'ai juste pu éviter le pilote mais pas la moto qui glisse devant moi. Je tente un saut par dessus la moto mais ca le fait pas et boum sur la tête! Le temps de trouver le point mort et de redémarrer, tout le monde m'a déjà mis un tour. Je passe ma séance sous le drapeau bleu pour laisser passer les premiers et le coeur n'y est plus et j'ai comme une douleur dans la cheville suite à la chute : je reste en 1'40

Je me retrouve 22ième pour la manche de repêchage sur la même ligne que Chouk qui était venu avec moi à Tours. Je me fais enfermer à l'intérieur au départ et Chouk passe devant. Je le rattrappe et le double très vite mais il s'accroche à mes basques toute la manche. Je prends le large sur le bitume et il me rattrappe dans la terre. J'accélère dans la terre, ca va plus vite mais c'est au secours! Je suis cata partout mais ca passe. Sorti de la terre, je me retourne dans un gauche serré pour voir Chouk. La moto part en glisse à l'accel et mon pied vient heurter le bitume. La cheville se tord, je sens un crac et j'hurle de douleur. J'ai du mal à passer les vitesses mais c'est pas grave, faut pas mollir. Chouk en profite pour recoller, le rascal! C'est là que je décide de passer à l'attaque pourle lacher coûte que coûte. J'arrive à le distancer. Le saut de partie terre est avallé à fond de 4. Je viens taper dans les appuis dans la terre, la moto glisse sur le bitume et Chouk est distancé en 3 tours. Je fais 19 et Chouk 21 avec un meilleur tour en 1"33. Ca vient! Sauf que la douleur dans la cheville est vive. Impossible de poser le pied par terre et il reste le super repêchage à faire.

Malheureusement l'organisation accusait plus d'1h30 de retard à 17h00 suite à de nombreux accidents. Un pilote a été héliporté à l'hopital, un autre est parti en ambulance et un dernier a été intubé sur le bord de la piste. J'apprendrais le lendemain que ce pilote était Nicolas Poudevigne. Nico on pense tous à toi et on espère te voir au plus vite sur circuit. Pour prendre des nouvelles de Nico, cliquez ici.

On a donc décidé de remballer pour ne pas arriver trop tard dans la nuit. Ce format de qualification n'a satisfait personne. Ni les officiels, ni les amateurs. Les qualifiés doivent s'engager à faire toute les courses du championnat de France. Impossible pour des pilotes francais engagés dans des team officiels étrangers. Du coup on a vu Nicolas Poudevigne s'amuser avec Thomas Chareyre dans leur repêchage, se doublant mutuellement en roue arrière. Comme d'autres pilotes officiels, Nicolas s'arrêtera avant la ligne d'arriver pour ne pas être qualifier au championnat de France!! De plus, on apprend dans le paddock que le championnat du monde se fera avec un seul manufacturier imposé par le promoteur. Ainsi, chaque équipe devra acheter 1500€ de pneus par course et par pilotes. Super pour les teams qui sont sous contrat avec d'autres manufacturiers et qui ne payent pas les pneus. Du coup, Nicolas ne fera pas le mondial comme prévu puisque son team roule Bridgestone. Signes d'une discipline en crise... ou en pleine mutation?

Pour finir, ce matin, le médecin m'a confirmé une double entorse de la cheville au niveau des ligaments internes et externes. 3 semaines off avant la prochaine course d'Open les 29 et 30 avril à Vesoul où j'ai cassé mon moteur l'année dernière...

Tous les résultats